Mon métier

Pourquoi "le cutivateur Beauceron" ?



 Pourquoi le cultivateur Beauceron

Parce que je cultive des cultures et de la culture en Pays Loire-Beauce (Zone de terres A Défendre entre la Loire et la Beauce du Loiret ;-)

Un cultivateur Beauceron à la recherche d’une agriculture sociétale et innovante, ... sans tabou ! Bordel !


Mon métier : Cultivateur

Mon but : Capter l’énergie solaire avec mes cultures pour produire et stocker de l'énergie : énergie pour l'humanité (alimentation) et pour leurs outils (Bioénergie)






Mon assolement (2010) :


 Mon assolement en 2010


Avec ma ferme, je nourris l’équivalent de 4 800 personnes par an soit 37 personnes par ha (source : http://perfalim.com).

Vous trouverez mon portrait complet sur le site de France Info sur "Mon veau s'appelle hashtag" :
http://monveauhashtag.franceinfo.fr/remi/.



Du haut de mes 1m93, j’ai un côté expérimentateur :Cette année, j'ai testé un drône pour mesurer les besoins en eau ou engrais d’une parcelle, et aussi une application smartphone qui permettrait d’évaluer rapidement la quantité d’azote absorbée par le colza grâce à l’envoi de quelques photos numériques.






J'ai commencé en 1996 avec les forums, oui DumDum c'est bien moi (un peu de mon nom et de la balle indienne interdite aujourd'hui, qui blesse, mais peu souvent mortelle) où se retrouvent encore beaucoup d’agriculteurs, pour échanger sur des questions techniques. Mais le rond point de l'information est bien Twitter : @RemDumDum

Mais l'intérêt des réseaux sociaux ce sont les personnes physiques qu’il y a derrière. Mon grand bonheur, c’est de croiser ceux qui n’étaient jusque là que des avatars, et de poursuivre une conversation entamée sur Twitter.
Quand on est céréalier Beauceron, irriguant du maïs, en 4x4, chasseur, catho... nous sommes dans le cliché maximum .Alors le pouvoir des réseaux me permet de montrer notre rôle dans la société, qu’on n’est pas les vilains petits canards de l’environnement, de l’économie agricole.

humour dumdum

Comme l'écrit Passion Céréales, association de promotion des céréaliers : « Les réseaux sociaux, c'est le Salon de l'Agriculture toute l'année » !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire